Les 10 types d’élèves

 Les 10 types d’élèves


Tout le monde ne rentre pas sous une seule «catégorie». La plupart auront plusieurs facettes.

1. Le Terrifié


Ils ont aussi probablement décidé de suivre des cours … mais ils sont convaincus qu’ils sont l’élève le plus terrible qui n’ait jamais franchi la porte d’un studio de danse (ils ne le sont jamais pourtant).

Stratégies pour les  terrifiés

Dans la plupart des communautés, les personnes qui dansent depuis un moment sont très heureuses d’accueillir un nouveau passionné. Ils ne pensent pas que vous êtes une mauvaise personne parce que vous êtes un débutant. La plupart ont hâte de voir votre évolution.

Puisque c’est de la danse, le but est de s’amuser. La compétence technique est excellente, mais elle n’est pas attendue (ou requise) des danseurs débutants. Vous pouvez apprendre la technique au fil du temps. Le conseil que je donnerais est de s’élancer à corps perdu dans la danse le plus tôt possible. Plus vous attendez, plus il vous faudra de temps pour vous mettre à l’aise.

Stratégies pour apaisé les élèves « terrifiés

Si vous voyez un débutant terrifié, prenez le temps de discuter avec lui. Il peut être tentant d’essayer de leurs donner des conseils détaillés sur leurs manières de danser , mais essayez de l’éviter. S’ils demandent votre avis, faites ça simple, court et efficace. Aucun débutant n’a besoin d’avoir des bases parfaites dès le début; L’objectif  numéros 1 devrait plutôt être de s’amuser – en toute sécurité.

Mon but premier est de leur prouver qu’ils peuvent le faire. Donc, en tant que professeur, j’aide de toutes les manières possibles pour leur faciliter la vie. S’ils sont stressés par la vitesse de la musique, je reexplique l’enchaînement lentement ect.

2. L’intrépide


En contraste complet avec le « terrifié », nous avons les débutants sans peur. Le premier jour, ils veulent toutes les bases, les accents, les ondulations et les trucs de fous. 

Stratégies pour les « intrépides »

C’est extra de ne pas avoir peur, mais il est important de tempérer cela en sachant que vous êtes vraiment nouveau dans la danse. Il est très important de s’amuser mais en faisant attention de ne pas brûler les étapes

Alors, essayez de vous amuser avec des mouvements un peu plus « simple » . Je sais que vous ne comprenez peut-être pas pourquoi vous ne devriez pas encore faire ces mouvements plus avancés. Vous allez apprendre ces mouvements difficiles auxquels vous aspirer tant! Mais il est préférable d’y aller une fois que vous avez eu l’occasion de vous assurer que le mouvement de base est su! 

Stratégies pour embrasser les « intrépides »

Je préfère rediriger l’énergie pour calmer ces danseurs. Je trouve que l’immobilité fonctionne bien pour réinitialiser et recalibrer leur énergie débordante.

3. Celui qui vient d’une autre danse


Si ces danseurs ont une bonne attitude et ouverture, ils sont des débutants fantastiques. Vous pouvez les mener relativement avec succès, et ils essaient vraiment de danser ce nouveau style. Mais certains courent le risque de penser qu’ils sont déjà « danseurs » et donc « savent tout ».

Stratégies pour ceux qui viennent d’une autre danse

Plus vite vous utiliserez la nouvelle danse, plus vite vous cesserez d’utiliser les habitudes importées qui ne fonctionnent pas. Cela peut sembler un peu comme un frein dans les premières semaines, puisque vous serez un peu limité dans votre vocabulaire. Mais, cela rendra la tâche beaucoup plus facile dans quelques mois.

S’il vous plaît ne vous former pas sur YouTube. Rien n’est plus efficace qu’un cours de danse réel.

Stratégies pour encadrer ceux qui viennent d’une autre danse

Il est vraiment difficile de casser des habitudes quand on s’est immergé dans une autre danse. En travaillant avec leurs habitudes, j’essaie de les détourner subtilement des habitudes qu’ils ont développées. Je peux le faire en apportant des corrections subtiles aux placements de certaines parties du corps. Tout cela au fur et à mesure.

4. Celui qui veut des cours privés gratuits


De manière générale, ces personnes se sentent un peu comme les « cancres » du cours. Et, il y a presque toujours quelqu’un  qui sera prêt à «enseigner» gratuitement. Le problème est que ce n’est généralement pas quelqu’un qui devrait enseigner à cette personne.

Stratégies pour ceux qui veulent des cours privées

Si vous voulez une attention personnelle, réservez un cours privé avec un enseignant réel. Il est bon de discuter et de travailler avec des amis sur certains sujets. Mais il n’est généralement pas approprié de demander à tous les danseurs avancés ou enseignants que vous rencontrez de vous enseigner, en particulier lors de cours en groupe.

Je comprends les budgets serrés. Je comprends aussi le désir d’apprendre – et c’est génial! Mais, les danseurs avancés ont probablement dépensé beaucoup d’argent et de temps à apprendre ces choses. Ils sont aussi là pour s’amuser, et pour se détendre – pas pour enseigner. Puis plus vous vous dispersez à demander des conseils à plusieurs personnes plus vous allez avoir différents conseils plus ou moins adaptés à votre cas. Donc tout cela est contre-productif. 

Stratégies pour gérer ceux qui veulent des cours privés gratuits

Dirigez-les vers de vraies cours particuliers. Dites-leur vos tarifs, si vous êtes un enseignant. 

5. Celui qui pense qu’il arrive à tout


Stratégies pour ceux qui pensent arriver à tout

Si vous êtes débutant et que vous pensez que vous avez déjà tout compris, vous vous trompez probablement. Les avancés s’entraînent pendant des années – et peuvent encore s’améliorer sans cesse. Personne n’entre dans une danse et «obtient» tout en un mois ou deux – ou même en un an. Ou même une décennie. Il y a trop à apprendre.

Ce n’est pas honteux d’avoir à apprendre sans cesse – c’est naturel. Cela ne fait pas de vous un «mauvais» élève. En fait, cette prise de conscience vous fera être un bien meilleur padawan de danse.

Stratégies pour gérer ceux qui pensent arriver à tout

Ce type d’élève peut être difficile à convaincre. Et ils peuvent parfois ne pas vous écouter. Rassurez les en leur rappelant votre expérience et leur disant : « faites moi confiance! »

Ils peuvent parfois prendre mal certains de vos conseils en se sentant rabaisser. Ignorez leur défense verbale et continuez à faire ce que vous devez faire, enseigner.

6. Les « ambitieux »