5 raisons d’apprendre des chorégraphies

Ce post n’est pas un pamphlet CONTRE l’improvisation mais bien un argumentaire POUR intégrer l’importance d’apprendre des chorégraphies!^^

La Folie’Z Cie

J’aimerais convaincre les danseurs/danseuses qu’ils devraient apprendre les chorégraphies et apprendre à créer leur propre travail. Il convient de mentionner que cette dichotomie (improvisation VS chorégraphie) n’est jamais apparue comme un débat ou une controverse il y a encore une dizaine d’années de cela. Il était implicitement recommandé d’apprendre des chorégraphies et les techniques d’improvisation. Les deux sont des méthodes essentielles et fondamentales de la danse, et l’une nourrit l’autre. Voici donc 5 raisons d’apprendre les chorégraphies.

Il est également important de réaliser que l’improvisation et la chorégraphie existent sur un spectre. Vous pourriez faire l’impro la plus la plus libre, sans ancrage ni contrôle… ou la chorégraphie la plus rigide et la plus fixe, avec chaque placement de bras, de doigt et de tête déterminé par le chorégraphe.

La partition du célèbre «tabouret à cinq pattes» d’Anna Halprin.

La créatrice de danse révolutionnaire Anna Halprin et son mari ont exploré ce spectre en créant ce qu’ils ont appelé le cycle RSVP . Le «S» signifie «Score», c’est-à-dire les instructions pour un travail particulier. Tout comme une partition musicale pour musiciens, une partition de danse guide et oriente les danseurs. Une partition pourrait être assez ouverte, donnant aux danseurs la liberté et les options pour choisir ce qu’ils feront. Ou alors, une partition pourrait être assez fermée, avec des instructions spécifiques à chaque danseur et ce qu’ils doivent faire tout au long du travail.

Même si nous explorons les raisons pour lesquelles un danseur bien équilibré doit être compétent à la fois en chorégraphie et en improvisation, rappelez-vous que ce n’est pas un binaire. L’un n’est pas meilleur que l’autre. Une exploration cohérente du spectre de composition approfondira vos performances et votre pratique, tout en développant votre stylisation personnelle.

1 – La chorégraphie enseigne la musicalité

Lorsque vous apprenez la chorégraphie de votre professeur, une grande partie de ce que vous apprenez est la façon dont il entend la musique. Cela pourrait ne pas être automatiquement vrai pour un prof de moderne/jazz ou de contemporain. Pour la danse orientale, la musique est le coeur!

5 raisons d’apprendre les chorégraphies

Observez la manière dont le chorégraphe matérialise les accents musicaux et le rythme. Demandez-vous si un mouvement met en évidence le rythme ou la mélodie, ou peut-être les deux à la fois. Déterminez si cette enchaînement suit les instruments mélodiques, ou peut-être privilégie-t-elle les percussions. Examinez comment leur mouvement passe d’une phrase à une autre. Notez comment l’énergie et le flux des phrases changent avec les changements de tempo ou de rythme.Et lorsque vous créez votre propre chorégraphie, il est essentiel que vous commenciez d’abord par comprendre la structure de la musique sur laquelle vous définissez votre travail. Sinon, c’est comme ramper dans une grotte avec plusieurs chemins et tunnels avec seulement une lampe frontale et pas de carte. Vous devez créer une sorte de carte musicale pour savoir où vous allez et comment vous y rendre.

2 – La chorégraphie enseigne les transitions

Au sein de l’Ecole Saya, je parle beaucoup des transitions.  Certaines se déroulent mieux que d’autres, et parfois, vous devez travailler un peu plus dur pour connecter les enchaînements de manière transparente.

5 raisons d’apprendre les chorégraphies

Donc, lorsque vous apprenez une chorégraphie, faites attention à la façon dont les « ponts » du prof se rapprochent. Vous pourriez constater qu’il mélange des phrases sans effort.

Bien sûr, lorsque vous commencez à créer vos propres enchaînements, vous découvrirez quelles étapes et quels mouvements se déroulent bien ensemble dans votre propre corps. Vous permettre de jouer avec ces mouvements vous aidera à mieux comprendre ce qui fonctionne pour vous, plutôt que de tout laisser au hasard avec l’improvisation.

3 – La chorégraphie enseigne la discipline

Avouons-le! Devenir bon dans n’importe quel domaine demande beaucoup de travail. Et cela demande de la discipline.

Lorsque vous apprenez une chorégraphie, vous devez exploiter une méthode de pensée et de traitement cognitive différente de celle que vous utilisez lorsque vous improvisez ou suivez quelqu’un d’autre. La rétention chorégraphique nécessite une sorte de mémoire musculaire à long terme. Si vous improvisez, vous n’avez pas forcément l’impulsion nécessaire pour vous souvenir de ce que vous avez fait.

Mais lorsque vous apprenez une chorégraphie, vous allez vouloir probablement l’exécuter et peut-être même la présenter sur scène. Cela demande un autre type d’attention que d’imiter un mouvement. Il faut du dévouement et de la répétition.

De plus, lorsque vous pratiquez une chorégraphie, vous l’affinez, la peaufinez et la polissez. Vous ajustez les lignes des bras et des jambes, le placement de votre tête et de vos pieds, et, espérons-le, votre regard et votre concentration. Vous aurez envie de creuser dans les détails des mouvements, en particulier si vous prévoyez de danser avec un groupe. Ensuite, vous analyserez le timing, l’expression et plus encore pour vous assurer que le travail est propre.

4 – La chorégraphie nous apprend à analyser la danse

Lorsque nous apprenons une chorégraphie, le professeur dissèque chaque mouvement pour vous l’expliquer. Vous explique les appuies, l’intention, la nuance de chaque mouvement. Des détails qui ne sont pas visible à l’œil nu.

Cela apporte de la clarté sur les mouvements et vous permet de correctement « voir » la danse.

5 – La chorégraphie permet de réaliser une improvisation plus propre

Apprendre et créer une chorégraphie est un moyen rapide de vous donner de précieux outils d’improvisation qui nécessiteraient des heures et des heures de raffinement si vous montiez sur scène et improvisiez.

Une fois que vous aurez appris les chorégraphies dans un large éventail de styles, vous obtiendrez un arsenal de phrasés, de mouvements, de gestes et de transitions à sortir de votre chapeau lorsque vous improviserez. 

Alors la prochaine fois que vous vous sentez intimidé par l’apprentissage d’une nouvelle chorégraphie, essayez de l’aborder sous un nouveau jour. 


Share List

© 2023 par Horizon

Créé avec Wix.com